J’ANIME UN ATELIER DE LINOGRAVURE LES 21 & 22 SEPTEMBRE

Posté par jeanpierreblanpain le 16 septembre 2019

ce sera à la Maison de l'Illustration à Sarrant dans le Gers les 21 et 22 septembre

ce sera à la Maison de l’Illustration à Sarrant dans le Gers les 21 et 22 septembre

Publié dans VIE QUOTIDIENNE | Pas de Commentaire »

UN LIVRE A LIRE

Posté par jeanpierreblanpain le 20 août 2019

Voila longtemps que j’avais écrit sur ce blog. Je vais essayer d’y revenir. En attendant, je voudrais vous conseiller un livre que je viens de lire cet été et qui m’a beaucoup marqué : KINDERZIMMER de Valentine Goby. Paru en 2014 chez Actes-sud. Il existe dans la collection Babel qui est le format poche d’Actes-sud. Je ne vous en dit pas plus.k

Publié dans VIE QUOTIDIENNE | Pas de Commentaire »

PARUTION EN LIBRAIRIE

Posté par jeanpierreblanpain le 9 juin 2017

couvdefinitiveMM

Voici notre dernier album, avec des textes signés Valérie Dumas et des illustrations de Valérie Dumas et des linogravures de Jean-Pierre Blanpain

L’éditeur : HONG FEI CULTURE. Se trouve dans toutes les librairies. ( boycottez Amazon)

Publié dans NOUVEAUTES EN LIBRAIRIE | Pas de Commentaire »

POUTINE SERAIT-IL GAY ? CA NE M’ETONNERAIT PAS !!!!!!!!!!

Posté par jeanpierreblanpain le 8 avril 2017

vladimir-poutine-photo-interdite-partager-homophobie-une-696x364

Publié dans VIE QUOTIDIENNE | Pas de Commentaire »

« JOHNNY BIG OUG » Mon HOMMAGE à CHUCK BERRY

Posté par jeanpierreblanpain le 19 mars 2017

johnny big oud.92x73

Publié dans VIE QUOTIDIENNE | Pas de Commentaire »

BOUTONS

Posté par jeanpierreblanpain le 14 mars 2017

Y-a-t-il encore des gens qui comptent les moutons pour s’endormir plutôt que d’avaler un Rohypnol ? Ce matin, moi, c’était pour me réveiller que j’ai essayé de compter les boutons. Les boutons d’un costar de François Fillon. Voyons,  deux devant, deux ou trois à chaque bas de manche, un à l’intérieur pour la poche « briquet ». Cinq pour la ceinture et braguette du falzar. Mais mon interrogation première n’était pas le nombre de boutons mais leur prix. Combien coûte un bouton dans un costar à 13000 euros ?

Dimanche, nous chinions dans un vide grenier. Lily ma fille s’est offert une salopette en excellent état à 2 euros qu’elle a payé avec ses sous. Et moi, un dvd : « Sur les quais » de Elia Kazan avec Marlon Brando  un film que j’avais vu gamin, il date  de 1954  mais j’étais grand ado quand je l’ai vu. Je l’ai eu  pour 50 centimes d’euro, sans marchander. Une affaire. Bon prince, je l’ai payé en liquide. Ce film traite de questions sociales et d’activités illégales dans le port de New York des années cinquante. Fillon a-t-il vu ce film dans sa jeunesse ?

Publié dans COUPs DE GUEULE | Pas de Commentaire »

LA SAINT VALENTIN C’EST ETERNEL

Posté par jeanpierreblanpain le 14 février 2017

stval

Publié dans VIE QUOTIDIENNE | Pas de Commentaire »

QUAND LES HOMMES VIVRONT D’AMOUR

Posté par jeanpierreblanpain le 31 janvier 2017

 

C’est le titre d’une chanson écrite en 1956 par Raymond Lévesque,  artiste québécois. Elle a d’abord été chantée par Eddy Constantine, le plus français des chanteurs américains de cette époque. Elle avait été créée à l’origine pour dénoncer la souffrance du peuple algérien. Nos frères musulmans,qu’à l’époque le gouvernement français s’employait à réprimer. Elle est depuis célèbre grâce à sa  reprise par les canadiens Félix Leclerc, Gilles Vigneault et Robert Charlebois en  1974. Aujourd’hui elle est devenue une sorte d’hymne mondial en faveur de la tolérance, de l’amour entre les peuples, de la paix.

En apprenant ce massacre d’un groupe de fidèles musulmans dans une mosquée à Québec, cette chanson me revient à l’esprit. Ce tueur, que l’on qualifie de terroriste, c’est-à-dire un type qui agit par haine, pour foutre la merde, par idéologie, était certainement très conscient  que par ce geste il encourageait ceux qui ont déjà une image si négative du monde musulman. Ceux qui souhaitent,  sinon leur mort, au moins leur incarcération, leur disparition du monde chrétien et occidental. Ces fascistes en herbes, nord-américains mais aussi  européens, qui fourbissent leurs armes  en France ou dans d’autres pays européens espérant être bientôt au pouvoir.   Celui ou ceux (ils seraient deux ?) qui a tué et blessé ces musulmans a-t-il agi parce qu’il pensait avoir maintenant un boulevard devant lui, maintenant qu’un autre terroriste est au pouvoir aux Etats Unis, c’est-à-dire à peu de kilomètres du Canada ? Curieusement ce geste tombe au moment même où les frontières américaines se ferment encore plus aux  musulmans.

« Quand les hommes vivront d’amour
Il n’y aura plus de misère
Et commenceront les beaux jours
Mais nous nous serons morts mon frère
Quand les hommes vivront d’amour
Ce sera la paix sur la terre
Les soldats seront troubadours
Mais nous nous serons morts mon frère

Dans la grand’ chaîne de la vie
Où il fallait que nous passions
Où il fallait que nous soyons
Nous aurons eu mauvaise partie…
Quand les hommes vivront d’amour
Il n’y aura plus de misère
Et commenceront les beaux jours,
Mais nous, nous serons morts, mon frère…
Mais quand les homm’s vivront d’amour
Qu’il n’y aura plus de misère,

Peut-être song’ront-ils un jour
A nous qui serons morts, mon frère »

 

Publié dans COUPs DE GUEULE | Pas de Commentaire »

JOYEUX NOEL

Posté par jeanpierreblanpain le 18 décembre 2016

GLOIRE

Publié dans VIE QUOTIDIENNE | Pas de Commentaire »

DE LA CROUTE DE « VIEIL HOLLANDE »

Posté par jeanpierreblanpain le 2 décembre 2016

Comme tous les matins au p’tit dèj’ Je mange « salé », je mange du fromage. Et ce matin je finissais un reste de mimolette vieille. Dure, coriace, dangereuse pour les dentitions fragiles. La mimolette, jeune ou vieille, est un fromage inspiré des fromages dit de Hollande. Ces boules sphériques incoupables (ça ne veut pas dire « pas coupables »). D’ailleurs on l’appelle parfois « vieux Hollande ». Voila j’ai fini mon bout de vieux Hollande. C’est de l’histoire ancienne sur mon plateau de fromton. Et je pense à De Gaulle qui disait « Comment  diriger un pays où il y a 258 sortes de fromages ? ». Imaginez si en plus quand il y a dedans du vieux Hollande c’est quasiment impossible.

Ce matin ce qui m’attriste davantage c’est le départ au ciel des grands artistes du Géant Sénégalais Ousmane Sow. Personne  n’en parle à la radio. Alors que cet artiste est un monument de notre histoire de l’art contemporaine. J’avais vu en 1999,  une grande rétrospective de son œuvre sur le Pont des Arts à Paris. Si par hasard su’l’pont des zarts. C’était d’un beauté, d’une force d’une émotion exceptionnelle. Sans doute n’en parle-ton pas parce que ça se passe loin de chez nous, de l’art officiel blanc et européen. Surtout de l’art qui n’a rien à dire ni à exprimer. Ousmane Sow lui travaillait avec ses bras, ses mains, en bon ouvrier de l’art. Dans sa cour de Dakar. Les « artistes » de chez nous, ceux qui ont pignon sur rue, travaillent beaucoup avec  le vent, le baratin. Ce qu’on appelle le conceptuel.

En écrivant ça je ne peux m’empêcher de faire un rapprochement entre l’aspect de surface qu’ont les personnage d’Ousmane Sow et la croûte craquelée, brune, grise, qui se délite du vieil hollande.

sow 4

 

 

Publié dans VIE QUOTIDIENNE | Pas de Commentaire »

12345...11
 

confidentiels |
1KAZOU, EXPOSE... |
jguytext |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Bienvenu à Etoile
| Mes portraits à partir d'un...
| ArtDesign by Ellyn